En grande architecte de la littérature, Nancy Huston évoque les drames silencieux de l’enfance, les attentes et les illusions auxquels l’être humain est confronté dès son plus jeune âge. De l’Amérique d’aujourd’hui à l’Allemagne des années quarante, de fils en père et de fille en mère, quatre générations d’enfants racontent leur quotidien et lèvent peu à peu le voile sur un secret de famille, celui des « Lebensborn »: créés en Allemagne  sous le régime d’Hitler, ces centres de naissance étaient destinés à repeupler la race aryenne. Près de 250’000 enfants arrachés à leurs parents dans les pays de l’Est y ont transité avant d’être adoptés par des familles nazies. C’est là l’origine, la fissure première de ces « lignes de faille »…

Création avril 2010, Grange de Dorigny-UNIL
Texte Nancy Huston
Adaptation Véronique Reymond
Mise en scène Véronique Reymond & Stéphanie Chuat
Avec Stéphanie Chuat, Yves Jenny, Véronique Reymond, Valerio Scamuffa
Création Lumière Franck Thévenon
Scénographie Xavier Hool
Costumes Karine Dubois
Création sonore Jean-Philippe Zwahlen
Chant Anne-Florence Schneider

Extrait du spectacle en vidéo

Revue de presse

Flyer à télécharger

Photo © Mario Del Curto

Photo © Sylvain Juilland